Alarme maison et videosurveillance en ligne
+ de 15 000 alarmes de maison vendues
Revendeur alarme sans fil depuis 2009

Carte SIM alarme M2M (Machine to Machine)

carte sim machine to machine pour alarme

Les communications entre machines, connue sous l’abréviation M2M, utilisent l’électronique et l’informatique pour centraliser puis faire remonter toutes les informations d’un système et permettre d’interagir avec lui. C’est l’association de technologies de l’information et de  communication.

Les communications M2M sont préconisées pour les systèmes d’alarme anti-intrusion qui transmettent des données liées à une utilisation, une détection, une intrusion, une urgence ou un pilotage d’éléments domotiques.

Ceci est d’autant plus vrai avec les nouvelles générations de centrales d’alarme intelligentes et communicantes dont les remontées de données, les alertes et le pilotage à distance peuvent être compromis si le forfait téléphonique ou la carte SIM du transmetteur ne sont pas adaptés.

Pourquoi choisir une carte M2M pour son alarme GSM ?

Aujourd’hui de très nombreux utilisateurs ont recours à des cartes SIM classiques pour leur système d’alarme GSM afin de recevoir les alertes en cas d’intrusion ou de défaut du système.

Pourtant tous les opérateurs de téléphonie précisent dans leurs conditions générales de vente que les cartes SIM classiques ne doivent être utilisées que dans un équipement mobile permettant la communication entre deux personnes humaines.

Chez Free par exemple, l’article 4 relatif aux obligations de l’abonné précise dans son paragraphe 4.3 que « sont strictement interdites les utilisations du Service et/ou de la SIM dans un équipement non dédié aux communications interpersonnelles (…) ou une utilisation dans le cadre de boitier radio ». L’article 7 relatif à la suspensions/résiliation précise que l’opérateur pourra suspendre « sans indemnité, tout ou partie du Service en cas de violation par l’abonné de ses obligations légales ou contractuelles telles que la perturbation du réseau Free Mobile ou celui des opérateurs partenaires ayant pour cause l’utilisation du Service ou de la SIM par l’abonné ».

RED by SFR (articles 8.5.1 et 8.5.2), B&YOU de Bouygues Telecom (article 4.1) et Sosh (article 12.2) précisent quant à eux que les communications ne sont autorisées qu’entre personnes physiques et que sont strictement interdites les communications re-routées via un boitier radio.

Théoriquement, les opérateurs de téléphonie peuvent même se retourner contre leur client et lui demander réparation du préjudice pour utilisation inadéquate des services pouvant entrainer une saturation du réseau téléphonique au détriment des autres abonnés. Cette utilisation abusive peut aussi faire l’objet de sanctions pénales et d’amendes.
En pratique, le risque majeur reste une suspension de la ligne qui entrainerait un défaut de transmission en cas d’intrusion ou de cambriolage.

Un tel risque est inconcevable pour une installation d’alarme qui doit pouvoir émettre et transmettre en toutes circonstances des alertes de type intrusion, détection, activation ou déclenchement ou encore des alertes techniques : batterie faible, ouverture d’un détecteur, coupure de courant, rupture de ligne téléphonique, etc…

Cette obligation d’efficacité est la même qu’il s’agisse d’un système d’alarme associé à un service de télésurveillance (Securitas, EPS, Verisure etc.) ou d’un système en auto-surveillance directement relié à l’utilisateur ainsi qu’à une liste de contacts autorisés.

Carte sim pour alarme de maison

En résumé les forfaits à prix réduits des opérateurs de téléphonie qui font courir un risque à votre système d’alarme sont donc inadaptés et il est primordial d’avoir une carte M2M acquise auprès d’un revendeur agréé ainsi qu’un forfait dédié aux communications « Machine To Machine », seul autorisé pour les centrales d’alarme GSM.

C’est pourquoi et afin de toujours proposer les meilleures solutions à ses clients, CFP Sécurité a retenu l’offre SFR M2M pour équiper leurs transmetteurs téléphoniques.

On vous rappelle !