Alarme maison et videosurveillance en ligne
+ de 15 000 alarmes de maison vendues
Revendeur alarme sans fil depuis 2009

Diagnostiquer les points faibles, composer son système d'alarme

Préparer l'installation d'une alarme

Les cambriolages sont en recrudescence et vous réfléchissez à présent à l'acquisition d'un système de sécurité. Avant d'acheter, prenez le temps de la réflexion. Nous vous conseillons de faire un rapide diagnostic du niveau de sécurité de votre habitation et de commencer par identifier les points vulnérables.

Se poser les bonnes questions avant d'installer son alarme

Le quartier dans lequel vous vivez présente-il des risques (insécurité, vandalisme, cambriolages) ? L'accès à votre habitation est-il sous « surveillance naturelle » (chien de garde, voisins, poste de police) ? Votre habitation est-elle en rez-de-chaussée ou en étage ? Combien avez-vous d'entrées possibles ? Les abords de votre logement sont-ils bien éclairés ? Etes-vous souvent absent ? A combien s'élèvent vos biens de valeur ?
Toutes ces questions vont vous orienter dans vos choix : quels détecteurs ? Une sirène ? Une vidéosurveillance ?

Alarme maison Atlantic'S ST-III - Kit 5 Alarme maison Atlantic'S ST-III - Kit 5
940.0
4.7 /5 (3 Avis)
-30%

au lieu de : 468,00 €

En promotion: 329,00 €

Alarme sans fil Visonic PowerMax Pro - 01 Alarme sans fil Visonic PowerMax Pro - 01
800.0
4.0 /5 (1 Avis)
-5%

au lieu de : 817,00 €

En promotion: 779,00 €

Alarme GSM Atlantic'S ST-V - Kit mixte - 01 Alarme GSM Atlantic'S ST-V - Kit mixte - 01
800.0
4.0 /5 (1 Avis)
-8%

au lieu de : 1 037,00 €

En promotion: 959,00 €

Alarme GSM Atlantic’S ATEOS - Kit max Alarme GSM Atlantic’S ATEOS - Kit max
1,000.0
5.0 /5 (1 Avis)
619,00 €

Choisir les éléments de son système d'alarme en fonction des points vulnérables

Un système d'alarme peut protéger trois zones distinctes : la zone périphérique, la zone périmétrique et l'intérieur de la maison.

La zone périphérique

Elle va de la clôture à l'habitation. Votre domicile possède sûrement déjà des éléments de sécurité : barrières, portails, haies, portes ou encore digicodes. Cette zone peut être renforcée dans les cas suivant : habitation isolée, de plain-pied, grande propriété ou encore résidence secondaire.
Les moyens de renforcement de cette zone sont les barrières infrarouges, les détecteurs de mouvement extérieurs et les caméras de surveillance.

Il faut cependant prendre en compte certaines contraintes. Pour installer des détecteurs extérieurs, votre habitation doit être entièrement clôturée et vous devez vous assurer que les détecteurs choisis ainsi que leur emplacement tiennent compte d'une éventuelle présence animale. Les détecteurs extérieurs sont bien plus chers que les détecteurs intérieurs car ils doivent être plus résistants, pour supporter les conditions climatiques extérieures, et sophistiqués, afin d'éviter les fausses alertes. Leur installation est également soumise à des contraintes liées à la présence éventuelle de végétation : un détecteur doit avoir le champ libre dans sa zone de détection.

La zone périmétrique

Il s'agit de « l'ossature » même de l'habitation : murs, fenêtres, volets, portes, serrures... C'est la zone à renforcer en priorité.

Certains points d'entrée d'une habitation sont plus sensibles. Il faut faire particulièrement attention aux portes de service, de garage, de cave, aux balcons et aux vérandas. Ces accès sont trop souvent délaissés en termes de sécurité. Pourtant leurs mécanismes de fermeture n'opposent que peu de résistance face aux cambrioleurs qui n'ont parfois même pas besoin d'entrer dans la maison pour trouver des trésors. Les caves regorgent de bouteilles de vin, certaines très chères.

Les garages sont souvent des espaces de stockage remplis d'objets facilement revendables (meubles, outils, tondeuse, motos, vélos...). Les cambrioleurs peuvent même y trouver des outils pour les aider à pénétrer dans la maison (échelle, marteau...). Un autre accès auquel on ne pense pas toujours : le toit. Certains monte-en-l'air peuvent passer par le toit en enlevant simplement quelques tuiles et un peu de matière d'isolation.

Les détecteurs d'ouverture, de choc et de bris de vitre audiosonique sont les mieux indiqués afin de protéger le corps de votre habitation. Petit conseil pratique : si votre balcon est dans le prolongement de celui de votre voisin, prenez le temps d'en bloquer l'accès.

L'intérieur de la maison

Malgré votre vigilance et la présence de détecteurs d'ouverture, une intrusion peut survenir. Il est encore possible de faire fuir ou d'identifier un intrus. Pour cela, il est conseillé de favoriser les détecteurs de mouvement. Le nombre de détecteurs sera variable en fonction de la superficie et de la configuration de l'habitation. En effet un loft sera plus facile à sécuriser qu'une maison familiale sur plusieurs niveaux avec diverses dépendances.

Vous pouvez également équiper votre domicile de caméras de surveillance. Ces caméras peuvent être reliées à une alarme IP ou simplement connectées à une box ADSL (indépendamment de tout système d'alarme). Elles permettent une levée de doute en cas de déclenchement de l'alarme. Il suffit alors de se connecter à un ordinateur, une tablette ou un smartphone via une application pour visionner l'intérieur de la maison et même, selon les systèmes, enclencher l'enregistrement.

En conclusion, il existe de multiples façons de se prémunir contre le cambriolage. Une protection efficace est avant tout une question de bon sens. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter. Nos spécialistes de la sécurité domestique se feront un plaisir de vous renseigner.

On vous rappelle !